Actualité

Steven Spielberg, just one picture

Un seul cliché, pour la rencontre la plus furtive de mon existence, mais dans ce regard, dans ce sourire, je suis persuadé d’avoir capté le génie de ce gentil monstre sacré. L’impression forte de réussir à ce moment précis un cliché magique ne m’a jamais quittée.

Steven Spielberg par David Ken

Qui ? : Steven Spielberg
Où ? : Devant le Musée d’Orsay
Quand ? : 18 juillet 2009
Pourquoi ? : Facing Paris
Comment ? : Il n’y a pas de hasards, il n’y a que des rendez-vous. (Paul Eluard)

Please Mr Spielberg…Un jour de juillet parisien, un jour d’été où je flâne, aux aguets pour Facing Paris, traquant l’instant, le sujet. Le Musée d’Orsay m’attire, comme toujours. J’apprécie les peintres impressionnistes, certainement tout autant pour les rapports étroits que leurs œuvres entretiennent avec la photographie que pour leurs audaces picturales et le choix de leurs sujets. Ils travaillaient « sur le motif », le plus rapidement possible, souhaitant saisir l’instant fugace, le sentiment du présent, l’impression de la réalité et les fixer pour une éternité contemplative. J’entends à chaque fois la chanson lancinante et aigüe des rabots que Caillebotte a enfermée dans son tableau. Je sens presque l’odeur des copeaux de bois, la sueur des ouvriers courbés sur le parquet… Pour la première fois des artistes s’intéressaient à la vie moderne, au Paris de tous les jours, aux gens du quotidien et leurs cadrages, osés, proposaient aux regards cette impression de hasard bienveillant. J’en suis là de mon vagabondage lorsque je tombe nez à nez avec Spielberg himself ! J’ose, le cœur battant, m’approcher de l’homme qui m’a procuré sans doute mes plus beaux moments de cinéma et que le plus merveilleux des hasards fait croiser ma route.

– Please Mr Spielberg…

– OK, just one picture

Un seul cliché, pour la rencontre la plus furtive de mon existence, mais  dans ce regard, dans ce sourire, je suis persuadé d’avoir capté le génie de ce gentil monstre sacré. L’impression forte de réussir à ce moment précis un cliché magique ne m’a jamais quittée.

Extrait du livre “Trait pour traits” en préparation avec Nicolas Gouzy 

 

 

 

Laissez-nous vos coordonnées, on vous rappelle !

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.